Durée : 1 h

Tout public à partir de 12 ans


Dans le cadre d'"Un été culturel" et de "mon été ma région"

Genainville

Jeudi 3 septembre

à 19 h


La Roche-Guyon

Vendredi 18 septembre

à 18 h 30

Galerie T Room

3 Place de l'Écu

Entrée libre dans la limite des places disponibles


Dans le cadre de "Jeux, fête et maths"

Eaubonne

Dimanche 29 novembre

à 16 h

Zinc de L’Orange bleue     

7 rue Jean Mermoz     

Entrée libre dans la limite des places disponibles

 



Ada

© Céline Keller

Pourquoi les filles et les maths ça fait (souvent) deux ? Pour résoudre l'équation et conjurer cette nullité socialement cultivée, les Filles de Simone rendent un hommage fantaisiste et culotté à Ada Lovelace, inventeuse géniale du 1er code informatique, 150 ans avant tout le monde.

 

Il semblerait que les femmes soient brouillées avec les sciences dites

« exactes »… Car bien-sûr il s’agit de stéréotypes, et d’assignations savamment organisées, et non d’une incompréhension « naturelle » de la trigonométrie.

 

L’histoire d’Ada parle des femmes et des rôles qui leur sont dévolus : ici tea Time et broderie, et offre un contre-modèle brillant sur un plateau : celui d’une comtesse qui a déjoué son destin, avec courage et intelligence.

 

Le texte de Catherine Dufour est drôle et enlevé et se prête remarquablement à la lecture publique. Les Filles de Simone en ont choisi des extraits, en privilégiant le point de vue féministe du livre, qui mettent en lumière la force de caractère d'Ada, dans une Angleterre Victorienne corsetée et asphyxiante.

 

 

Sur une idée de Denis Moreau

D’après Ada ou la beauté des nombres de Catherine Dufour

Avec : Tiphaine Gentilleau ou Noëllie Thibault

Collaboration artistique : Chloé Olivères

 

 

 

Production : Les Filles de Simone

Coproduction : Festival Théâtral du Val d’Oise • Jeux, Fête et Maths-Ville d’Eaubonne

Soutien : D.R.A.C. Île-de-France • Région Île-de-France