Ça m'a mis la rage - Correspondances

© Anne Paq

Pour leur résidence itinérante sur le territoire valdoisien, l’autrice et metteuse en scène Tamara Al Saadi et la comédienne Mayya Sanbar - les fondatrices et co-directrices de la Compagnie LA BASE ont imaginé un projet sur mesure autour de la thématique de la colère : « Ça m’a mis la rage - Correspondances ».

 

Trois groupes ont ainsi été constitués : l’association de prévention spécialisée Contact et le centre social Robert Doisneau de Bezons ainsi que l’école de la deuxième chance d’Argenteuil-Bezons.

 

Grâce au parcours culturel, les participant·e·s ont notamment pu assister à Istiqlal et Brulé·e·s de la Compagnie LA BASE.

 

En tout, le projet représente soixante-quinze heures d’ateliers de théâtre, d'écriture et de photographie.

Au cours de ceux-ci, la timidité a été dépassée, la confiance s’est établie entre les intervenant·e·s et les groupes et entre les participant·e·s. L’écoute et l’attention aux autres se sont développées, la cohésion des groupe s’est renforcée. Mayya Sanbar, Arthur Guillot et Maly Diallo, les comédien·ne·s intervenant·e·s, ont su créer un climat rassurant, bienveillant et émancipateur pour guider les habitant·e·s et les conduire à se livrer, à exprimer ce qu’elles/ils ressentaient. Avec la photographe Anne Paq, les participant·e·s se sont emparé·e·s de l’appareil photo pour s’affirmer. Lors des ateliers, des barrières sont tombées, la parole s’est libérée et des amitiés se sont nouées. C’était fort et émouvant.

 

Un livret a été conçu. Il est tout à la fois le témoignage des ateliers et la mise en correspondances des expériences, des vécus croisés au fil des ateliers et les réalisations des participant·e·s.

 

 

En partenariat avec AB-Habitat

 

 

Télécharger
PARCOUREZ LE LIVRET !
"Ça m'a mis la rage - Correspondances" • Compagnie LA BASE
Avec des habitant·e·s d'Argenteuil et Bezons • Photographie d'Anne Paq et des participant·e·s
Ca m'a mis la rage WEB.pdf
Document Adobe Acrobat 10.7 MB