Durée : 1 H

Public adolescent et adulte


Théâtre aux champs

La Roche-Guyon

Vendredi 13 novembre

HORAIRE



Cherchez la faute !

Théâtre sur Paroles

© P. Berger (photos du spectacle) et Pascal Colrat

Lue ou pas, on connaît l’histoire : malgré l’expresse recommandation du divin jardinier, Adam et Ève mangent le fruit de l’arbre interdit. Les voici chassé·e·s du paradis terrestre et condamné·e·s pour les siècles des siècles à la douleur, au dur labeur et à la mort… Mais de quoi ont-ils été coupables ? Qu’est-il vraiment écrit ?

 

Assis autour d’une grande table aux côtés de trois « exégètes », les spectateurices sont invité·e·s à rouvrir le récit biblique et porter un regard neuf porté sur ce mythe fondateur. Et alors s’enchaînent les surprises… Dans le texte nulle trace de « faute » ou de « péché » ni de « châtiment ». À l’encontre d’un discours culpabilisant, moralisant, misogyne et autoritaire, s’y expriment les grandes questions que pose à tout un chacun l’expérience de la vie, la mort, l’amour, la relation… Que s’est-il donc joué au Jardin d’Eden ?

 

Le spectacle est inspiré des travaux de la psychanalyste Marie Balmary, passionnée par l’étude des textes sacrés. Dans La divine origine / Dieu n’a pas créé l’homme, elle propose une lecture tout sauf moralisatrice ou édifiante, mais éthique, laïque et profondément humaniste.

 

 

Un exercice de lecture vertigineux, qui déblaie tous les a priori et ouvre sur une lecture humaniste et égalitaire, un hymne à l’altérité ! Télérama

 

C’est passionnant, vivant, drôle aussi. […] Un bel exercice de liberté intellectuelle, qui balaie toutes les lectures asservissantes, tous les intégrismes obscurantistes. L’Est Républicain

 

[Un] jeu de piste instructif et tellement stimulant pour la pensée. Les échos

 

Un théâtre de la conciliation, voire de la réconciliation. SceneWeb

 

À la fois savant, drôle et riche en suspens, ce spectacle nous met en joie. Théâtre du blog

 

Un spectacle salvateur, joyeux et intelligent. Les petites affiches de la Loire

 

 

D’après La divine origine / Dieu n’a pas créé l’homme de Marie Balmary

Adaptation et mise en scène : François Rancillac

Avec : Danielle Chinsky, Daniel Kenigsberg, Frédéric Révérend, Fatima Soualhia Manet ou François Rancillac

Régie générale : François Lepage

Texte publié aux Éditions Grasset & Fasquelle et chez Le Livre de Poche | Production : Théâtre sur Paroles | Coproduction : Théâtre de l’Aquarium (Cartoucherie, Paris) | Le spectacle a été créé le 13 octobre 2003 à La Comédie de Saint-Étienne/CDN