Durée : 1 h 45

Public adolescent et adulte


Pontoise

Vendredi 8 novembre

à 20 h 30

Points communs - Nouvelle scène nationale de Cergy-Pontoise / Val d’Oise - Théâtre des Louvrais  

Place de la paix 

Tél. : 01 34 20 01 08

Tarif unique : 20 €


Exceptionnellement pour ce spectacle, réservez auprès de l'équipe du FTVO 


Un Instant

Jean Bellorini - CDN Saint-Denis

© Pascal Victor

D’après À la recherche du temps perdu de Marcel Proust

Adaptation : Jean Bellorini, Camille de La Guillonnière et Hélène Patarot

Mise en scène, scénographie et lumière : Jean Bellorini

Costumes : Macha Makeïeff

Création sonore : Sébastien Trouvé

Perruque : Cécile Kretschmar

Assistanat à la scénographie : Véronique Chazal

Assistanat aux costumes : Claudine Crauland

Avec : Hélène Patarot, Camille de La Guillonnière et Jérémy Péret (musicien)

  

 

Avec le temps, va, tout s’en va…

Qu’observerait-on si on pouvait explorer l’intérieur du cerveau de Marcel Proust ? Réunissant sur le plateau deux acteurs, Jean Bellorini explore les méandres des souvenirs déployés dans À la recherche du temps perdu et fait entendre en toute simplicité la beauté de cette langue. Pas question de porter au plateau l’entièreté de ce chef d’œuvre de la littérature. Par le prisme de l’enfance, du rapport à la mère et du deuil de la grand-mère, le metteur en scène tisse son adaptation avec une grande habileté. Cette création sonde les réminiscences du passé et fait jaillir l’émotion.

 

 

Jean Bellorini dans sa merveilleuse adaptation au théâtre d'À la recherche du temps perdu, nous offre une approche toute en délicatesse du Proust métaphysicien de la mémoire, débarrassé de ses oripeaux de chroniqueur mondain. France inter

 

Merveilleuse sensation que l'ont vit trop rarement au théâtre : à peine la représentation que signe Jean Bellorini s'achève-t-elle qu'on aimerait qu'elle recommence sur le champ pour repartir cheminer calmement en compagnie de Marcel Proust. Le Monde

 

Hélène Patarot dit les mots de Proust, mais aussi les siens. C'est de là que sourd la magie du spectacle : la recherche du temps perdu par l'un entraîne la remémoration de l'autre. Le canard enchaîné

 

Un instant [...] créé par Jean Bellorini [...] est un miracle en soi, une délicieuse madeleine. [...] Une audace imprévue qui confère sa charge de poésie vivante, universelle, atemporelle à ce spectacle délicat qui aborde notre rapport à l'enfance et à la mort. Le journal du dimanche

 

 

 

Production : Théâtre Gérard Philipe - Centre dramatique national de Saint-Denis. Coproduction : Les Théâtres de la Ville de Luxembourg • TKM - Théâtre Kléber-Méleau – Renens • Théâtre de Caen • La Criée – Théâtre national de Marseille.