Durée : 50 min.

Tout public à partir de 10 ans


Herblay

Vendredi 30 novembre

à 20 h 45

Scolaires : Jeudi 29 novembre à

14 h 30 et vendredi 30 novembre à

10 h

Théâtre Roger Barat

Place de la Halle  

Tél. : 01 30 40 48 51

Plein tarif : 20 €

Moins de 25 ans et tarif Pass : 7 €


Garges-lès-Gonesse

Vendredi 7 décembre

à 20 h 30

Scolaires : Jeudi 6 décembre à

14 h 15 et vendredi 7 décembre à

14 h 15

Espace Lino Ventura    

avenue du Général de Gaulle

Tél. : 01 34 53 31 00

Plein tarif : 13 €

Tarif réduit et tarif Pass : 8 €



Anywhere

Théâtre de l'Entrouvert

© Vincent Beaume ou Alesia Conti

d’après le roman Œdipe sur la route d’Henry Bauchau*

 

Conception, scénographie : Élise Vigneron

Mise en scène : Élise Vigneron et Hélène Barreau

Dramaturgie : Benoît Vreux

Regard extérieur : Uta Gebert

Travail sur le mouvement : Eleonora Gimenez

Lumières : Cyril Monteil

Son : Pascal Charrier, Robin Fincker, Sylvain Darrifourcq, Julien Tamisier

Construction des marionnettes : Hélène Barreau

Construction : Messaoud Fehrat, Cyril Monteil, Benoît Fincker

Recherche technique : Boualeme Bengueddach

Régie lumières et son : Cyril Monteil ou Thibault Boislève

Régie plateau : Corentin Abeille

Avec : Élise Vigneron et Sarah Lascar ou Hélène Barreau

 

Anywhere trace avec douceur et force un voyage poétique, en noir et blanc, de feu et de glace, qui nous parle de nos corps, de nos fragilités, de nos errances dans le cercle infini du recommencement.

Librement inspiré du roman « Œdipe sur la route » d’Henry Bauchau, Anywhere évoque la longue errance d’Œdipe accompagné par sa fille Antigone.

Œdipe déchu apparait sous la forme d'une marionnette de glace qui se transforme peu à peu en eau pour disparaître à l’état de brume dans la forêt des Erynies, lieu de la clairvoyance.

L’évolution intérieure de ce personnage mythique est à l’image de la métamorphose de l’eau. Le spectateur est invité à vivre une expérience : faire corps avec la matière qui se transforme.

 

Le périple initiatique se transforme en voyage intérieur quand de glace, son corps se transforme en eau puis s’évapore. L’espoir qu’une forme de rédemption est toujours possible. Une belle métaphore de cette condition humaine qui fait de nous des âmes prisonnières de nos corps. Les Inrockuptibles

 

*Texte publié aux éditions Actes Sud

Coproduction : Espace Jéliote – Oloron-Sainte-Marie – Scène conventionnée art de la marionnette – Communauté de communes Piemont Oloronais • Théâtre Gymnase – Bernardines – Marseille • TJP – Centre dramatique National d’Alsace – Strasbourg • Le Théâtre Durance – Scène conventionnée à Château-Arnoux • 3bisf – Lieu d’arts contemporains – Aix-en-Provence • Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes – Charleville-Mézières. Aide à la résidence : La Fabrique de Théâtre – Mons en Belgique • Arts vivants en Vaucluse • Auditorium Jean Moulin • Pôle de création Le Phare à Vent. Aide : Ville d’Apt • Conseil général de Vaucluse • D.R.A.C. Provence-Alpes-Côte d’Azur • Région Provence-Alpes-Côte d’Azur