Créé en 2011 par le Festival théâtral du Val d’Oise, le FACM permet chaque saison le soutien et la diffusion de deux créations choisies collectivement. Le dispositif consiste en une aide en production, des temps de résidence, des actions artistiques et une diffusion du spectacle au sein des structures du FACM mais aussi par d’autres partenaires de l’association. Ce dispositif permet de soutenir la naissance de nouveaux projets : il participe à une dynamique de construction et de mutualisation entre différents lieux. Les deux spectacles coproduits font en outre l’objet d’une adaptation en langue des signes française (LSF) réalisée par Accès Culture.


Le FACM est actuellement composé du PIVO - Scène conventionnée art en territoire et de :

  • Structures : Espace Germinal - Scènes de l'Est valdoisien, Fosses • Points communs - Nouvelle scène nationale Cergy-Pontoise / Val d’Oise
  • Villes : Argenteuil • Cormeilles-en-Parisis • Eaubonne • Garges-lès-Gonesse • Gonesse • Goussainville • Herblay-sur-Seine • Jouy-le-Moutier

Pour 2021, les projets coproduits sont :

 

En avant toutes

Zoé Grossot • Compagnie BOOM

 

Saviez-vous que Mozart avait une sœur compositrice ? Qu'en Nubie il existait une civilisation matriarcale aussi riche et florissante que la civilisation égyptienne ?
Zoé Grossot et Lou Simon, toutes deux co-créatrices du spectacle, exhument des portraits de femmes aux destins extraordinaires que notre histoire a effacées. Grâce aux silhouettes de papier, Zoé Grossot dessine dans un seule en scène une autre réalité, en invitant le spectateur à un voyage entre les continents et les époques qui fait la part belle aux femmes. 

 

 

Les vagues

Élise Vigneron • Théâtre de l'Entrouvert

 

Pour sa prochaine création, le Théâtre de l'Entrouvert adapte Les Vagues de Virginia Woolf. Métaphore du temps, la vague est à la fois l’image du flux permanent et le symbole de l’impermanence. Dans Les Vagues, Virginia Woolf esquisse les cheminements individuels de différents personnages à différentes étapes de leur vie, en superposition aux variations atmosphérique d’un paysage marin.  Par la matérialisation de ces identités en figures de glace Elise Vigneron s’intéresse au phénomène de métamorphose présent à différentes échelles. 

 

Pour 2022, les projets coproduits sont :

Devenir

Compagnie La Bande passante

 

Dans Devenir, les artistes de la Bande Passante souhaitent témoigner sur scène des récits des adolescent·es d'hier et d'aujourd'hui. Cette création reposera sur des collectes documentaires aussi bien que par le biais de documents (journaux, lettres, objets) que par le biais d'expressions de soi au présent (résidences, protocoles d'écriture, dispositifs interactifs sur le terrain). 

Nos jardins

Compagnie du double

 

Les jardins ouvriers d'un quartier vont êtres rasés pour la construction d'un nouveau centre commercial. deux élèves tentent de s'opposer à cette disparition. Pour l'une, ce jardin est un morceau de son enfance et le lien intime et politique que son père entretien avec le vivant. Pour l'autre, c'est le refus d'une décision sans concertation qui impacte directement leurs vies. Elles finiront par embarquer leur troisième camarade puis tout le lycée avec eux, dans un grand mouvement de protestation ! 

Deuxième volet du cycle d'écriture autour de l'Histoire, Nos jardins s'imagine pour être joué dans un dispositif léger en bi-frontal.